top of page

L'Emot'Interview : Héloïse Guillet, fondatrice de Be RP

Dernière mise à jour : 14 mai

Pour cette grande première, nous rencontrons Héloïse Guillet, fondatrice de BeRP, une agence de relations presse généraliste spécialisée dans les solutions technologiques B2B, l'innovation industrielle, les sujets sociétaux et le marketing. Passionnée par les histoires humaines et les émotions qui les animent, Héloïse nous plonge dans son parcours professionnel, son rêve d’enfance, ses débuts dans l'architecture d'intérieur jusqu'à la création de sa propre entreprise. Elle nous partage sa vision sur l'importance des émotions dans son quotidien, l'impact du digital dans son domaine, les perspectives de l'IA sans oublier la couleur qui caractérise le mieux ses émotions.



Présentez-vous et votre parcours professionnel en quelques lignes. 

Je pensais devenir architecte d’intérieur au début, et j’ai donc passé 5 ans dans une école d’art. Cependant, mon intérêt pour l’écriture, les gens, leur parcours, leur enfance, ainsi que leurs réussites et leurs échecs, a toujours été un moteur pour moi. J’adorais écouter les gens, les comprendre et retranscrire leur histoire avec les émotions qu’ils me transmettaient. Je me suis donc intéressée aux relations presse et j’ai tout de suite été engagée par une agence spécialisée consumer. Poussée par la soif d’apprendre le métier de la communication dans son ensemble, j’ai ensuite évolué plusieurs années dans la communication politique et les évènements publics de tous types et de tous secteurs (éducation, sport, environnement, culture, débats…)



Pourquoi avez-vous créé votre entreprise ? 

Les relations presse ont toujours été omniprésentes et j’ai pu travailler aux côtés de personnalités toujours prêtes à prendre le pari de l’innovation. Tout devait être possible. C’était passionnant. Cependant, travailler uniquement pour une personne ou un client me semblait rapidement redondant.

J’ai donc décidé de fonder, en 2012, une agence de relation presse généraliste avec une forte appétence pour les solutions technologiques B2B, l’innovation et en particulier industrielle, les sujets sociétaux et le marketing. En somme je me suis construit un grand laboratoire d’innovation et d’histoires passionnantes à transmettre.


Quelle place occupent les émotions dans votre vie quotidienne ?

Les émotions occupent une place extrêmement importante car je ne vis que pour cela. Mon client doit pouvoir me donner une émotion, ou du moins je dois pouvoir la déceler et la transmettre à mon équipe et aux journalistes. Pour moi sans émotions il n’y a rien. 


Comment abordez-vous l’utilisation du digital dans votre vie professionnelle et personnelle ? 

Aujourd’hui il est compliqué de ne pas vivre avec le digital et les réseaux sociaux et en particulier dans mon travail. Il faut donc apprendre à l’analyser et l’utiliser puis s’adapter sans cesse que ce soit pour nos outils du quotidien mais aussi ceux qui seront utiles à la visibilité de nos clients. 


Qu’est-ce que la “révolution IA” vous inspire et comment voyez-vous votre métier dans 10 ans ? 

Pour l’instant je la trouve encore balbutiante, aussi car nous ne savons pas encore tous l’utiliser mais bien entendu elle va nous emmener dans le monde d’après. Pour moi l’IA est un formidable outil qui permet une production beaucoup plus rapide, de poser sur la table des pistes de réflexion et de produire des tâches chronophages pour les équipes. Elle nous permettra donc de prendre du recul sur la réflexion, l’analyse, le conseil et la stratégie mais aussi sur l’action et le résultat. Car il est toujours difficile de dire à un client qui attend des résultats que nous avons passé 2 semaines sur de la veille ou 2 jours sur un communiqué de presse et que les résultats ne seront donc pas aux rdv ce mois-ci. 

Si on l’adapte le potentiel de l’IA à mon métier par exemple, elle pourrait nous faire gagner un temps fou sur la veille de l’actualité globale ou celle d’un marché, de trouver des angles à développer sur un secteur, de nous aider sur un plan de texte pour le retravailler plus rapidement, voire même d’aider à la reprise de brief client en visio pour adapter ce dernier en communiqué de presse, tribune ou autre sous différentes versions…


Notre crédo est de trouver le parfait équilibre entre innovation technologique et Humain dont l’Homme est particulièrement caractérisé par ses émotions, pensez-vous qu’il soit possible pour les professionnels de tous secteurs de nous suivre dans cet objectif ? 

L’émotion fait partie de nos vies, toutes les entreprises sont faites d’hommes et d’émotions. Il ne devrait pas y avoir de freins. Néanmoins je vois mal analyser une entreprise qui fait des nano-capteurs, bien que certaines aient une grande notoriété. En revanche, pour une entreprise qui offre des produits, logiciel B2B ou des offres pour le B2C j’y vois tout à fait l’intérêt. 


Avez-vous déjà pensé à intégrer ce processus de réflexion émotionnelle vis-à-vis de vos clients et collaborateurs dans votre vie professionnelle ? 

Oui, pour mes clients, tous pourraient y trouver un intérêt. Ils sont dans une logique de notoriété et d’amélioration permanente vis-à-vis de leur public ou client. Savoir ce qu’on pense d’eux, quelles émotions ils provoquent, ce qui va, ce qui ne va pas et pouvoir s’améliorer ou s’adapter serait un vrai plus pour eux. 


Quelle serait l’utilité majeur de Emoticonnect dans votre métier ? 

Comme je le disais plus haut, il pourrait être un service d’analyse de notoriété supplémentaire pour nos clients. Emoticonnect pourrait être utilisé par campagne de communication ou pour la marque/l’entreprise elle-même. 


Si vous pouviez changer quelque chose pour vous sentir mieux au travail, quelle serait-elle ? 

Très franchement j’aime beaucoup mon travail et mes clients. Si je devais mettre en évidence un petit manque c’est le fait que j’aurais aimé être un peu commerciale dans l’âme pour faire bien plus de rencontres afin d’être encore plus stimulée.


Quand vous étiez petite, quel était votre métier de rêve ? 

Médecin ou psychologue


Et maintenant ? 

Si la question est en rapport avec la précédente : Je rêverai de gagner au loto pour faire de l’immobilier et construire des petits espaces de vie hyper agréables. Des immeubles de charme avec des services premium. 

Sinon, pour rester les pieds sur terre, poursuivre l’aventure et nous améliorer avec mon équipe pour aller plus vite et maximiser nos résultats.


Si vous deviez choisir une émotion et une couleur, quelle serait celle qui vous caractérise le mieux ?  

Aujourd’hui me vient la couleur rouge. J’ai tellement d’émotions à la fois que je ne saurai laquelle choisir ☺  


Merci pour votre témoignage. 


Retrouvez Be RP : https://www.be-rp.com/

47 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page